Cuisson aile de raie

[wp_ad_camp_1]

Les ailes de raie peuvent se cuire  avec différents modes de cuisson : pochage ou cuisson à la poêle et aussi en papillote ou au court-bouillon. Pour vérifier la fraîcheur des ailes de raie une substance visqueuse entoure les ailes, pour enlever cette substance bien laver sous l’eau claire le poisson.

cuisson aile de raie, temps de cuisson aile de raie, aile de raie

Cuisson des ailes de raie

Comment cuire les ailes de raie ? 

Pour la cuisson des ailes de raie à la poêle, mettez à chauffer une poêle, poivrez les ailes, puis cuisez simplement les ailes de raie à la poêle sans la peau, avec du beurre ou le l’huile. Temps de cuisson :

Prévoyez une aile de raie par personne. Les enfants apprécieront ce poisson, car il n’a pas d’arête, uniquement un cartilage.

[wp_ad_camp_2]

Cuisson aile de raie au court-bouillon

Pour la cuisson des ailes de raie au court-bouillon, réalisez un court bouillon. Après avoir bien lavé le poisson, mettez les ailes de raie dans le court-bouillon froid si possible. Portez le court-bouillon à ébullition, enlevez l’écume qui se crée dessus et laissez cuire 3 minutes puis couvrez la casserole d’un couvercle et coupez le feu et laissez comme cela 10 minutes. Puis égouttez les ailes.

Cuire au court-bouillon : Faites cuire 3 minutes puis laissez dans le court-bouillon 10 minutes à feu éteint.

[wp_ad_camp_5]

Accompagnement avec les ailes de raie

cuisson-raie, cuisson aile de raie, temps de cuisson aile de raieVous trouverez de nombreuses sauces pour accompagner ce poisson de fond :  sauce au beurre, à l’échalote et bien sûr les câpres. Un petit lit de légumes à la vapeur fera très bien l’affaire.

Le poisson est un aliment à haute teneur en protéines, faible en gras qui fournit une gamme d’avantages pour la santé. Le poisson à chair blanche, en particulier, est plus faible en graisse que toute autre source de protéines animales, et les poissons gras sont riches en acides gras oméga-3, ou les «bonnes» graisses. Sachant que le corps humain ne peut pas produire de quantités importantes de ces nutriments essentiels, les poissons sont une partie importante de l’alimentation. En outre, les poissons contiennent peu de «mauvaises» graisses (appelées acides gras oméga-6) couramment trouvées dans la viande rouge,

Un nombre croissant de preuves indique que les acides gras oméga-3 fournissent un certain nombre d’avantages pour la santé. Ils :

Aident à maintenir la santé cardiovasculaire en jouant un rôle dans la régulation de la coagulation du sang et la constriction des vaisseaux ;
Sont importants pour le développement neurologique prénatal et postnatal ;
Peuvent réduire l’inflammation des tissus et atténuer les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ;
Peuvent jouer un rôle bénéfique dans l’arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier), réduire la dépression et arrêter le déclin mental chez les personnes âgées.
Les oméga-3 trouvés dans les poissons (EPA et DHA) semblent fournir les plus grands avantages pour la santé. Les poissons riches en oméga-3, peu polluants pour l’environnement et respectueux de l’environnement incluent:

Saumon sauvage d’Alaska (frais, congelé et en conserve),
Charbon arctique,
Le maquereau,
Sardines,
Morue charbonnière,
Anchois
Truites arc-en-ciel et De germon des États-Unis et du Canada.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut